Construire sans obstacles

AccessibilitéS 

Face aux obstacles que rencontrent nos membres dans leur vie quotidienne et aux difficultés auxquelles nous nous confrontons pour que les droits des personnes vivant des situations de handicap soient simplement appliqués, le Club en fauteuil roulant Genève (CFRGe) a décidé de clarifier les questions d’accessibilité. Soit, l’accessibilité statique, l’accessibilité dynamique, l’accessibilité sûre ou sécurité, l’accessibilité sociale, l’accessibilité économique, l’accessibilité à l’aide sociale, l’accessibilité à la santé et l’accessibilité à l’éducation et à la formation. Il apparaît donc que les « accessibilitéS » ne concernent pas exclusivement l’environnement construit mais aussi la vie quotidienne. Ainsi ce thème ressort principalement de deux de nos départements.

L’accessibilité statique concerne l’environnement construit, l’architecture, l’aménagement urbain, etc. C’est celle à laquelle on pense le plus souvent et qui consiste à abaisser des trottoirs, placer des lignes de guidage, boucles audio magnétiques, soustitrages, placer une rampe ou un ascenseur, avoir un plancher plat dans un tram, etc.

L’accessibilité sûre, la sécurité des personnes vivant des situations de handicap ressort notamment de la construction sans obstacles. Les chutes dans l’espace public liées à la qualité des revêtements, à l’encombrement des cheminements, à la non-conformité des aménagements parfois ou plus souvent dans l’espace privé relèvent bien ici de l’environnement construit. Risquer de tomber ou ne pas pouvoir, au bout du chemin, accéder à l’endroit où l’on doit ou souhaite se rendre entraîne des restrictions de participation comme des limitations dans la réalisation des activités quotidiennes.

Construire sans obstacles, appliquer le design universelle permet de traiter, en amont, les problématiques d’accessibilités statique et de sécurité  pour des projets de constructions accessibles au public, d’aménagements d’espaces publics ou d’accès aux transports en commun.

Construire des bâtiments et aménager l’espace public pour supprimer, ou diminuer au maximum les situations handicapantes est possible. C’est d’autant moins onéreux lorsque c’est fait dès la phase de conception plutôt que de devoir « rattraper le coup » ensuite… le coût augmente d’autant. Toutes sortes de solutions existent, pas forcément chères. Pour cela, les architectes, urbanistes, promoteurs et divers concepteurs sec doivent de mobiliser leur créativité et collaborer avec les associations de personnes en situation de handicap.

En Suisse, comme dans bien des pays industrialisées, des normes de construction et d’aménagements existent. En Suisse, Le Centre suisse pour la construction adaptées et l’Association suisse des paraplégiques, proposent une documentation complète et des services de conseils; celles-ci sont basées sur la norme des architectes suisses, « SIA 500 » de 2009 et les autres normes afférentes, notamment VSS. Dans les projets en cours ou à venir, le CFRGe milite pour qu’il soit tenu compte, au moins, des normes de construction de la SIA et d’aménagement de la VSS

Voir : Centre Suisse pour la construction adaptée ET Centre construire sans obstacles de l’ASP

S’y ajoutent a législation fédérale et les normes fédérales et européennes précises pour l’aménagement et le transport de personnes en fauteuil roulant notamment. Enfin, tant la Constitution Suisse et la Loi fédérale sur l’élimination des inégalités frappant les personnes handicapées que la constitution genevoise de 2012 font des droits de personnes ayant un handicap, un droit fondamental. Ces deux textes suisses se réfèrent au droit supérieur de la Convention de l’ONU relative aux droits des personnes handicapées de 2006 et versifiée par la Confédération Suisse au printemps 2014, ce qui la rend applicable depuis.

(Voir : Constitution fédérale, Suisse, Article 8 ET Loi fédérale LHand, ET Constitution genevoise 2012, articles 16 et 209 ET Convention de l’ONU)

Si vous avez des remarques, questions, propositions sur ce sujet, écrivez-nous.

 

 

Agrandir le texte
Contraster